[Mnom] Le Pas Sage – Paris

Attention, photos pourries inside.

Parfois, le destin se charge de te faire découvrir des restos dans lesquels tu n’aurais pas forcément mis les pieds.

C’est ce qu’il a fait ce soir là, quand j’ai voulu emmener R. dans un resto, qui s’est avéré fermé. Le gérant d’un bar nous a indiqué le resto d’en face, le Pas Sage, au 1 passage du grand cerf, dans le 2e.

Comme l’adresse l’indique, il est situé tout à côté d’un très joli passage parisien, comme je les aime. On peut même manger en « terrasse ». Mais le temps maussade pour cette fin d’avril nous a surtout motivé à rester à l’intérieur.
Une petite table pour deux nous attendait, juste à côté d’un très beau bar en bois, et de sa fontaine à absinthe.

David (oui, on est comme ça nous, on appelle les restaurateurs par leur p’tit nom) nous a emmené la carte du jour, présentée sur une tablette en bois. Ambiance de petit resto parisien comme je les aime.

Une formule entrée-plat-dessert est proposée pour 33€. Forcément… On n’a pas pu résister. Pour les entrées, ça sera saumon gravlax pour moi, et oeuf poché croustillant pour monsieur.
Comment vous dire ?
Miam.
Un pur régal pour les papilles, l’une comme l’autre. Avec une nette préférence toute de même pour l’oeuf poché, dont le goût éclate en bouche, et amuse les papilles avec son croustillant.

Image

Saumon gravlax et son vinaigre de framboise

Les plats, burger au boudin noir (spécialité de la maison) pour lui, hot-dog à la saucisse d’Auvergne pour moi, mettent du temps à arriver. Un service long, peu habituel, qui s’explique par la nouvelle ouverture du restaurant le lundi soir, et un personnel restreint.

Servis l’un comme l’autre avec une purée maison et une salade, nous nous sommes régalés avec ces plats, dont on raffole dans leur version « originale », revisités. (Top Chef, quand tu nous tient.) Les pains sont faits maisons, à la fois moelleux et croustillants. La charcuterie est assaisonnée comme il se doit (et c’est une bretonne qui vous parle). Et la purée, un pur-ré-gal également. (Oui, je fais des jeux de mots pourris si je veux.)

Image

Le hot-dog

Image

Le burger au boudin noir

On en arrive au dessert, le ventre déjà bien plein. Personnellement, je n’ai pas réussi à finir mon plat. Servie un peu tard, mon appétit m’a fait faux bond (ce con). Je me suis donc laissée tenter par des agrumes accompagnés d’une glace au basilic (forcément, quand on me connait…), et R. par un sorbet à l’absinthe.

Une façon légère de terminée le repas, plus qu’agréable. (Mais attention, le sorbet à l’absinthe est… comment dire… très, très fort.)

Image

La soupe d’agrumes et sa glace citron-basilic

Image

La glace à l’absinthe

Pour conclure, une soirée agréable, dans un lieu décoré avec soin, avec des plats français de qualité, et gourmands. A découvrir !

• Le prix ? Une formule entrée-plat-dessert à 33€, c’est plus que raisonnable vu la qualité des mets. Les cocktails sont autour de 10€, pour des recettes originales.
• L’accueil ? Très bon. Les serveurs nous conseillent avec plaisir.
• Le cadre ? Bistro chic, sans tomber dans le blingbling. Plutôt calme, mais nous y sommes allés un lundi soir.
• Une note ? 9/10. Je ne trouve rien à redire, mais comme certains plats n’étaient plus disponibles, ça pourrait en décevoir certains.
• Le détail-qui-change-tout ? Les chargeurs pour iPhone/BlackBerry/Samsung dispo au bar.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s